Mohamed Ayman El Bokhary écrit :A S.E. Le Gouverneur … Les Microbus !



C’est un état qui ne plaît ni à l’ami ni à l’ennemi. C’est une catastrophe qui porte atteinte à la forme géométrique et architecturale des voies publiques du Caire.

Etant donné que je suis conscient de l’ampleur de l’intérêt que portent le Gouverneur du Caire et les responsables pour la beauté et à l’apparence de la forme générale de la ville civilisée , j’ai soulevé cette question importante et axiale notamment qu’elle est devenue la préoccupation constante du citoyen qui se ressent du soulèvement de colère à cause de cette confusion de la circulation qui est devenue une excitation qui menace la stabilité de la rue égyptienne en conséquence de l’augmentation de ces microbus qui circulent à toute allure dans les rues de la métropole sans contrôle ou discipline qui les arrêtent à une certaine limite .

Les microbus se propagent comme le feu qui fait de grands ravages et menacent l’entité communautaire grâce aux chauffeurs qui parquent ces microbus au milieu de toutes les rues importantes ou sans importance créant un obstacle aux passagers et aux voitures qui s’entassent pour cette raison, en plus des arrêts inconsidérés et de la circulation en direction opposée et de l’imposition d’une course à l’aise qui dépasse le tarif établi. A quoi s’ajoutent les harcèlements et provocations, les actes de vandalisme, les exagérations multiples des coducteurs dont la vitesse folle, la violation du feu rouge et l’arrêt au sein de la route. Tout cela et encore plus entre dans l’empire du chaos fabriqué par les conducteurs de ces microbus.

S.E. Le Gouverneur du Caire …la beauté du Gouvernorat est perdue à cause de ces véhicules qui menacent la rue égyptienne et c’est la même chose dans le Gouvernorat de Giza où ces microbus constituent une façade mauvaise avec ces vieux véhicules épuisés et inhumaines portant atteinte, du point de vue de la forme et du contenu, à la Métropole.

Ces conducteurs constituent un danger sur la rue égyptienne avec leurs styles cruels et violents dans leurs traitements avec les citoyens puisqu’ils excitent des disputes et querelles et provoquent des problèmes avec les passagers, les voyageurs , les occupants et les chauffeurs des autres voitures en plus de leur dictionnaires des paroles vulgaires à l’intérieur des lieux de stationnement et le long des lignes de circulation sans répression ou conscience.

C’est pourquoi, il est nécessaire de prendre une attitude décisive et puissante avec ces gens qui ont déformé la façade de la communauté au moyen de leurs véhicules et leur exagération quant au prix du transfert.

La solution est simple pour la restitution de la discipline dans les rues et avenues de la capitale et la sauvegarde de l’hégémonie de l’Etat et l’exécution de la Loi , la prise de toutes les mesures légales contre les enfreintes , les occupations de la route et toutes les violations de la voie publique qui pourraient entraver le mouvement du trafic et des passagers et la punition immédiate de toute négligence afin que le citoyen puisse sentir l’existence puissante de l’Etat et la nécessité de lever vite sa souffrance sur terre .

S.E. Le Gouverneur du Caire et S.E. Le Gouverneur de Giza, il nécessaire de prendre une décision dissuasive rapide étant donné que le citoyen souffre aujourd’hui de ces gens après s’être ressenti que son rêve dans la nouvelle patrie constitue des fils en soie.

1 عرض0 تعليق